Le site officiel du jeu de rôle Metal Adventures
Vous êtes ici : Accueil » Actus » News » Metal Adventures : science & sorcery

Metal Adventures : science & sorcery

D 27 février 2019     H 15:24     A Arnaud     C 134 messages


agrandir

Pour pirates débutants et jeunes moussaillons !

Metal Adventures est un jeu de rôle de science-fiction qui se permet toutes les extravagances de l’imaginaire [1]. Non seulement on y voyage plus vite que la lumière, non seulement les vaisseaux font du bruit dans l’espace, mais en plus, parfois, on y lance des sorts.

Une Galaxie étrange

La Galaxie de Metal Adventures est coupée en deux, d’une certaine façon : d’un côté, il y a les nations stellaires, technologiques, organisées (jusqu’à en être despotiques) et reposant sur des systèmes politiques et logistiques aussi complexes qu’impitoyables. Mais de l’autre côté, il y a les Barrens, ces planètes sans foi ni loi ravagées par les hordes de pillards. Dans les Barrens, la civilisation, avec ses codes, ses lois et sa rationalité, n’a pas de prise. Les pillards vivent aussi bien dans des villages de tentes que dans de vieilles ruines aliens aux hiéroglyphes indéchiffrables. De gigantesques stations spatiales aux décorations monstrueuses dérivent dans l’espace et des créatures cauchemardesques maraudent à la surface des planètes.
Pire, là-bas, des mutants se font passer pour des sorciers, et utilisent les pouvoirs conférés par leur code génétique pour impressionner les pillards. Parfois, ils dressent des monstres étranges pour asseoir leur pouvoir. Et parfois… des rumeurs parlent de sorciers ayant vraiment des pouvoirs magiques, capables de mener de puissants rituels modifiant les lois de la physique. On parle de divination, de voyages dans les rêves ou même de projectiles magiques ! Là-bas, dans les Barrens, là où la technologie produit déjà ce qui semble être des miracles, tout paraît possible, même la magie !
Et Shalifar ! Tous les pirates de l’espace ont entendu parler au moins une fois de cette planète légendaire, perdue quelque part dans les Barrens. Shalifar, dont la jungle cache la citadelle du Roi-Sorcier, un mutant aux pouvoirs incommensurables, capable de venir à bout de flottes spatiales entières. Shalifar, dont certains disent que les temples et les châteaux se dressaient déjà au temps des guerres aliens ! Shalifar, dont on dit les trésors sans limite, cachant des pierres précieuses sans prix ou des artefacts magiques capables de transformer ceux qui les possèdent en surhommes. Shalifar, le creuset de toutes les légendes, de toutes les peurs et de tous les fantasmes !

Un passé mystérieux

D’une certaine façon, Metal Adventures est un jeu post-apocalyptique : l’Âge de métal tranche dans l’histoire une blessure profonde, qui rend tout ce qui le précède mystérieux et un peu fou. Même l’Empire de Sol, qui se vante d’être la nation stellaire la plus ancienne, est postérieur à la fin de l’Âge de Métal. Qui sait ce qui a pu se produire, et exister avant cette date ?
On parle des guerres aliens, bien sûr, où des armes de destruction galactique pouvaient oblitérer des planètes entières. Mais on parle aussi de civilisations entières basées sur la magie. De prêtres sorciers réduisant en esclavage des planètes avec leur puissance magique. De vaisseaux fendant le ciel par la puissance de l’esprit.
Tous ces temples en ruine dans lesquels vivent certains pillards ne recèlent-ils pas d’une puissance terrible ? Ces villes alien dévastées qu’on trouve sur certaines planètes sont-elles le résultat des bombardements humains, ou d’un rituel ayant mal tourné ? Ces vieux grimoires, ces tablettes et ces parchemins, ne sont-ils que des babioles folkloriques, ou des manuels opératoires, aussi fiables que les modules-mémoires des scientifiques humains ?

Les Dieux de l’hyperespace !

Voyager dans la Galaxie est une entreprise dangereuse : tout le monde, y compris les scientifiques les plus rigoureux, est d’accord pour dire que lorsqu’on entre dans l’hyperespace, on quitte l’univers normal. Au-delà du tunnel hyperspatial qui permet aux vaisseaux d’y voyager, certains racontent avoir vu des formes bouger, comme de gigantesques créatures suivant et observant leur vaisseau. D’autres affirment avoir reçu des messages, en rêve, ou par l’esprit. Parfois, des lumières brillent de l’autre côté du tunnel, comme les yeux d’un visage géant, et fou.
Probablement que tous ces phénomènes sont le résultat du stress induit par le voyage hyperspatial. Probablement que la nature particulière du tunnel hyperspatial est capable de produire des phénomènes visuels qui expliquent toutes ces légendes. Probablement…

Ou bien, ce sont les Dieux de l’hyperespace !


[1La nouvelle version de Metal Adventures sera proposée via une souscription Ulule au mois d’avril. Elle comportera :
- Manuel des Joueurs
- Guide du Meneur
- Ecran du Meneur
Et bien d’autres choses selon les paliers débloqués. D’autres informations seront diffusées sur le site et la page officielle Facebook.

Dans la même rubrique

14 février – A la découverte de Metal Adventures !

25 janvier – Metal Adventures : Nouvelle version en vue !

20 novembre 2018 – Metal Adventures 1.5 !

27 mai 2015 – Metal Day 2015

8 mai 2013 – Coupe de France Metal Adventures 2013

134 Messages

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message